Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d'Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Ils ont entrainé le Red Star...


De Roland Richard, premier entraîneur du Red Star, à Alain Mboma actuel coach des Audoniens, ils sont nombreux à s’être assis sur le banc du Stade Bauer. Certains d’entre eux ont laissé une marque indélébile. Premiers portraits, à suivre…


Roland RICHARD (années 1910)
Roland Richard est considéré comme le premier véritable entraîneur de l’équipe du Red Star. C’est notamment lui qui dirigea l’équipe lors de la victoire en championnat de la Ligue Football Association(LFA) en 1912, ainsi que lors de la seconde place obtenue en 1914. Directeur sportif passionné, il permit donc au Red Star d’écrire les toutes premières pages de sa glorieuse histoire.

C’est également à son initiative que le club audonien va affronter en match amical plusieurs grosses écuries européennes, pour certaines déjà professionnelles, telles que Tottenham Hotspurs, Barcelone ou le Racing de Bruxelles. En plus, Roland Richard s’affirma comme un formidable dénicheur de talents, recrutant des joueurs comme Eugène Maës ou Pierre Chayriguès. Il posa ainsi les premières fondations de la fabuleuse génération audonienne des années 1920, qui éclaboussa le football français de son talent.

Jean AVELLANEDA (1961-1970)
Ancien footballeur, c’est en 1961 que Jean Avellaneda commence à entraîner l’équipe du Red Star, en deuxième division à l’époque. Le club accède à l’élite en 1964/65, mais redescend l’année suivante. En 1967, les Verts et Blancs retrouvent la D1 du fait de la fusion avec le TFC. Avallaneda va alors parvenir à y maintenir l’équipe durant trois saisons, jusqu’en 1970. Il quitte alors cette équipe si chère à son cœur, remplacé par Marcel Tomazover.

Roger LEMERRE (1975-1978)
Défenseur besogneux sélectionné six fois en équipe de France, Roger Lemerre débute sa carrière d’entraîneur en 1975. Pour sa première expérience à ce poste, il est nommé à la tête du Red Star. Durant trois saisons, il installe l’équipe audonienne tout en haut du tableau de deuxième division. Malgré des résultats honorables, il part en 1978 à la suite de la liquidation judiciaire du club. Il y revient en 1985, entraînant l’équipe durant une saison en D2. C’est à la tête de l’équipe de France, près que quinze ans plus tard, qu’il connaît la consécration, avec la victoire à l’Euro 2000. Il remporte ensuite la Coupe d’Afrique des Nations en 2004 avec la sélection tunisienne.

Georges EO (1980-1985)
Ayant évolué à Nantes puis à Marseille, Georges Eo débarque au Red Star en 1975 et y reste jusqu’en 1978. Après un passage au Paris FC, il revient deux ans plus tard pour y assurer à la fois les fonctions de joueur et d’entraîneur. Il y passe cinq ans, faisant remonter le club de Division 4 en deuxième division, à la suite de la liquidation judiciaire intervenue en 1978. Il quitte l’Ile-de-France en 1985 pour Abbeville puis pour Nantes, où il occupe un poste d’entraîneur-adjoint jusqu’en 2006, avant de prendre lui-même en main l’équipe première durant la saison 2006/07.

Philippe TROUSSIER (1987-1989)
Philippe Troussier évolue au Red Star en tant que défenseur durant la saison 1977/78. Près de dix ans plus tard, il revient au club, alors en D3, en tant qu’entraîneur. Il y reste deux ans, décrochant à chaque fois la seconde place du championnat. La deuxième année est la bonne, et le Red Star retrouve la seconde division. Il quitte alors la Seine Saint-Denis et continue sa carrière à Créteil, puis en Afrique et en Asie. Il dirige notamment l’Afrique du Sud durant la Coupe du Monde 1998, puis le Japon lors de l’édition 2002. Il effectue ensuite un retour en France avec l’Olympique de Marseille en 2004/05.

Pierre REPELLINI (1992-1996)
Ancien joueur de l’AS Saint-Etienne et ex-international, Pierre Repellini arrive au Red Star en 1992 au poste d’entraîneur. Il travaille en étroite collaboration avec le manager général de l’époque, Robert Herbin. Pendant quatre saisons, il classe le Red Star dans la première partie du championnat de deuxième division, frôlant souvent la montée. En 1996/97, il connaît une période plus délicate, et il est remplacé en cours de saison par Abdel Djaddaoui.



Deux grands entraineurs réunis sur une photo à : Roger Lemerre à PierreRepellini